Logo-Ultimate-Physical-1

Boutique

Suivez-nous sur Facebook

Catégorie : Étude

Perdre sa masse grasse tout en conservant sa masse musculaire : Le rôle du volume d’entraînement

Dans de nombreux sports, dont la musculation, des phases plus ou moins longues de restriction calorique sont régulièrement utilisées par les pratiquants pour diminuer leur masse corporelle. L’objectif principal est surtout de réduire le taux de masse grasse, mais malheureusement une perte de masse maigre (comprenant la masse des os, des muscles, des organes, de la peau et des liquides du corps humain) est souvent observée…

Lors d’une restriction calorique, il est estimé qu’avec une diète seule, environ 24% de la perte proviendrait de la masse maigre alors qu’une combinaison “diète + exercice” réduirait cette part à 11%. De plus, cette perte est associée à une diminution du métabolisme de base (l’énergie dont le corps a besoin pour fonctionner au repos).

Il est donc primordial de trouver les meilleures stratégies pour conserver au maximum sa masse musculaire tout en réussissant à diminuer sa masse grasse.

 Sachant qu’en période de restriction calorique, les entraînements deviennent de plus en plus difficiles, quelle sera l’impact d’un volume d’entraînement élevé sur la conservation de la masse musculaire ?

Impact de la durée du repos inter-séries sur le volume d’entraînement en musculation

Intervalle de repos & volume d'entraînement

L’hypertrophie et la force musculaires sont liées de manière dose-dépendante au volume d’entraînement. Celui-ci étant généralement déterminé par le produit du nombre de séries, de répétitions et de la charge utilisée. Or, le nombre de séries et de répétitions réalisées est lui impacté par la fatigue accumulée dès la première série et les suivantes. Ainsi, le repos inter-séries est une variable importante puisqu’elle conditionne le nombre de répétitions qu’un athlète sera capable de réaliser à la prochaine série. 

Quel impact des temps de repos plus ou moins longs auront sur le volume d’entraînement ?

Impact du déficit d’énergie sur les gains en musculation

Déficit énergétique & Gains musculaires

La musculation est une activité physique conseillée pour les personnes de tout âge, quelle que soit leur condition physique, dont les bénéfices sont nombreux et avérés. Elle permet de développer la force et la masse musculaires, de promouvoir une bonne santé osseuse, d’accroître la mobilité et d’améliorer la qualité de vie de manière générale.

Toutefois, pour progresser et obtenir les bienfaits désirés, l’apport énergétique nutritionnel joue un rôle primordial. Les déficits énergétiques impactent la production d’hormones anaboliques et la synthèse protéique, ce qui s’accompagne généralement d’une perte de masse maigre. Mais quel sera l’impact d’un déficit calorique créé via l’alimentation sur les réponses à l’entraînement de musculation ?